Bien utiliser sa trottinette électrique : faut-il une assurance ?

La trottinette électrique est devenue à la fois un moyen de transport indispensable de nos jours, mais aussi à la mode. C’est comme une trottinette électrique dotée d’un moteur. Elle s’est répandue dans les années 2010 surtout dans les grandes villes du monde. Comme tout transport, elles sont pratiques, mais peuvent aussi être dangereuses comme tout type de transport, des accidents peuvent venir. Alors la question se pose si on a besoin d’une assurance pour sa trottinette électrique ?

Assurance pour les trottinettes électriques

Les trottinettes électriques sont classées parmi les NVEI (nouveaux véhicules électriques individuels) qui ne sont pas couverts par des assurances standards. Alors doit-on acquérir une assurance trottinette électrique ? Les NVEI ne font pas partie dans les types de catégories qui utilisent la voie publique. En effet, les assurances standards à responsabilité ne couvrent que si vous n’êtes pas sur un véhicule motorisé, la trottinette électrique étant motorisée alors vous n’êtes pas couvert par l’assurance. Pour ce faire, il faut donc une extension de garanties pour votre assurance, à noter que les NVEI sont contraints à rouler en dessous des 25 km/h, elles ne sont pas aussi couvertes par des assurances moto en raison du non-classement parmi les cyclomoteurs. Évidemment, il est alors obligatoire d’avoir une assurance trottinette électrique, de le déclarer au titre de responsabilité civile au moins pour éviter les infractions à la réglementation en cas d’accident.

Les homologations d’une trottinette électrique

Seuls les véhicules homologués allant à une vitesse dépassant les 25 km/h peuvent rouler sur la route selon le Code de la route. Les trottinettes électriques n’ont pas le droit de rouler sur les trottoirs à plus de 6km/h, mais dans des pistes dédiées comme les pistes cyclables. Il existe un décret disant que les trottinettes électriques ne peuvent pas dépasser les 25 km/h. Il n’existe pas de loi qui impose d’utiliser des équipements tiers, mais le port de casque est logiquement minimal, mais obligatoire pour les enfants moins de 12 ans. Il faut bien se renseigner auprès des magasins si la trottinette électrique est bien homologuée sur route. La trottinette électrique doit alors être apte à la réception communautaire, appelée aussi réception CE qui est destiné à constater qu’un type de véhicule satisfait aux prescriptions techniques exigées pour sa mise en circulation (lumières et avertissement sonore).

Les informations à retenir

Votre responsabilité civile peut être alors mise en cause si vous avez un accident lors d’une poursuite de justice. N’oubliez pas d’acquérir une assurance trottinette électrique si vous en possédez une trottinette électrique, c’est obligatoire pour ne pas avoir des problèmes de justice en cas d’accident. Si on comprend bien l’article L 211-1 du Code des assurances il parle de tout véhicule terrestre à moteur actionné par une force dont les trottinettes électriques en font partie.

Eviter le vol de sa trottinette électrique : comment ?
Comment conduire sa trottinette électrique en sécurité ?